Avertir le modérateur

lundi, 20 février 2006

Extrait de la préface de Daniel Mounier (Association Crash Quiberon Action et Vérité)

  "La commémoration de l’insoutenable
 

J'aimerais leur parler mais j'ai peur de ne pas savoir le faire. Un sentiment de colère et d'impuissance m’envahit. Les crashs aériens de cet été ont été pour moi la commémoration de l'horreur, de l'insoutenable. Je me mets à  penser à  tous ceux qui ont disparu et à  leurs familles. Il y a sept ans, la vie de mon frère a été brisée par le crash de la compagnie française Proteus Airlines à Quiberon. La compagnie ne respectait pas les normes de sécurité et les pilotes s’étaient déroutés pour aller admirer un bateau. A cause de cela, ils sont entrés en collision avec un autre avion. Mon frère Patrick, est un survivant, ou plutôt, comme il le dit lui même un « mort vivant ». Il n’était pas dans l’avion. Dedans, il y avait Léo, son petit garçon de 17 mois,  Maddy, 7 ans et demi avec sa robe toute neuve pour l’occasion et Sylvie leur maman âgée de 37 ans. Lorsque mon frère a appris la nouvelle de leur mort, il est en entré en « apnée suicidaire ». Il s’est retenu de respirer pour les rejoindre. Aujourd’hui, il avale un cocktail de médicaments antidépresseurs, somnifères destinés à assommer sa douleur et ne rêve plus que d’une chose : que les responsables soient punis (...)"

"Nous attendions depuis longtemps un livre comme celui écrit par le journaliste François Nénin et le pilote Henri Marnet-Cornus. Après des mois d’enquêtes, ils dressent, à l’aide de nombreux témoignages et de dossiers confidentiels un tableau réaliste et alarmant de l’état de notre aviation civile. Puissions nous en tirer des enseignements pour que plus jamais, ces drames ne se reproduisent."

Commentaires

Je ne connaissais pas Léo, ni Maddy, ni leur maman, mais je connais bien Daniel qui à la voix pleine de sanglots lorsqu'il me parle de la vie brisée de son frère Patrick. Daniel qui souffre de l'insoutenable injustice. Nous sommes dans une civilisation ou il n'y a pas de place pour les coupeurs de têtes! Mais notre culture, notre éducation, notre démocratie, doit nous permettre d'assumer et de reconnaître nos erreurs. Négligence+gain économique+productivité= insécurité. Ceci est la preuve de l'insoutenable.

Denis Djeranian

Écrit par : denis djeranian | lundi, 20 février 2006

Bravo, j'attends avec beaucoup d'espoir votre livre pour briser l'omerta de la justice , des pseudos experts qui se font payer pour rendre la justice à la place des juges qui n'y comprennent rien ! On parle d'Outreau, mais quand nos politiques se rendront-ils compte que c'est la justice au quotidien et que même si on est victime, on est traité comme un fauteur de trouble, un empêcheur de voler en toute impunité.
J'ai perdu mon mari Vincent dans le CRASH DE QUIBERON en juillet 98 ; après 6 ans de bataille comme partie civile c’est à dire comme victime ayant à payer un avocat (non pas un mais des avocats) pour que la vérité puisse être faite , nous n'avons jamais rencontré le Procureur de Lorient sensé nous représenter comme victimes, même les jours suivants le crash, les longs jours passés à attendre qu'ils retrouvent les corps, les objets flottants etc.
NOUS N’AVONS ET N’AURONS JAMAIS DE PROCES POUR LE CRASH DE QUIBERON MALGRE LE NOMBRE DE FAMILLES DE VICTIMES PARTIE CIVILE !!! Je salue par contre la SNSM et la gendarmerie maritime pour leur professionnalisme, leur délicatesse vis à vis des familles de victimes autant que je conspue la justice pour le traitement de ce crash d'une compagnie publique fin juillet 98. Et bien sûr, les experts ayant jugés à la place des juges ... c'est forcément un non-lieu ! l SURTOUT PAS DE PROCES CELA POURRAIT FAIRE DES VAGUES ET FAIRE PENSER AUX CONSOMMATEURS QUE CE N’EST PA SEULEMENT LES CHARTERS ETRANGERS QUI ONT DES ACCIDENTS ET DE GRAVES LACUNES.
Les pilotes étant morts, la justice peut facilement les considérer responsables tout en arrêtant toute investigation sur leur formation etc. Nous nous sommes battus pour que toute la responsabilité ne leur incombe pas et pour savoir le fond du problème..;en vain. Circulez, y'a rien à voir! , on vous livre 2 pilotes morts en pâtures, soyez heureux familles de victimes ! on a trouvé des responsables. Honte de ce système , de cette justice et je le répète de ce cortège d'"experts" qui en plus d'être nuls ,se font payer sur nos deniers de contribuables pour des expertise de MERDE (et je pèse mes mots) qui influencent la justice qui n'a pas les moyens et le temps ... En d'autres mots cela s'appelle un système mafieux où l'on paye des gens pour donner à la justice les éléments pour défendre ses protégés, en l'occurrence les dirigeants de la lamentable compagnie Protéus , protégée par le corps politique , par un petit aréopage d'anciens copains du lycée jésuite de la région , par une forme de MAFIA contemporaine qui regroupe les hommes politiques qui profitent de réseaux privés , les protégent , leur donne accès à des réseaux publics subventionnés (au sens large de l'aide protectrice de l'état français) et qui en échange fermera les yeux sur les retards à la mise aux normes, à la mise en conformité aux normes européennes de sécurité avec de nombreux rappels à l'ordre des autorités , sans pour cela que ces mêmes autorités fassent ce qu'il faut au vu du non respect des délais de mise en conformité ,les absences de documents attestant de la formation des pilotes, les embauches au rabais de jeunes gens endettés par leur formation coûteuse, des pilotes professionnels au lieu de pilotes de lignes, aucune hôtesse à bord etc..Et après on s'étonne des dérapages? En fait, dans le cas du crash de Quiberon, personne de ceux qui ont expertisé ou jugé ne s'est étonné des dérapages, de la teneur des propos des boites noires , des antécédents de la compagnie Protéus, des graves signalements qui ont succédé au crash de Quiberon .. Et on a juste changé de nom de Protéus en Régional air lines, et donné la totalité du réseau intérieur français à son PDG mis en examen sur le crash de Quiberon. !
Je parle en mon nom de veuve qui n'est jamais eu droit à la parole , à la recherche de vérité et à un minimum d'écoute de la part de la justice SENSEE ME REPRESENTER ET ME DEFENDRE ... et au nom de mes deux enfants qui ont perdu leur père.

Écrit par : dominique B | dimanche, 26 février 2006

Ce livre est un premier pas vers un début du lever du voile. Je suis infiniment touchépar ce drame, non seulement parce que j'étais l'ami de Vincent B., mais parce que le systéme judiciaire et politique qui entoure l'omerta sur ce crash est indigne d'une société qui se présente comme démocratique. J'en veux énormément au procureur de Lorient qui représente à lui tout seul les trois singes qui se bouchent les oreilles les yeux et la bouche. Cette dernière, quand on occupe cette fonction propre à représenter les victimes, doit servir à dire le Droit sans équivoque et à dire l'Humain. Et cette humanité est bafoué par ce non-lieu. Que nos mots et notre indignation redonnent toute leur dignité aux victimes. Nous ne les oublions pas.

Écrit par : pavloff franck | lundi, 27 février 2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu