Avertir le modérateur

samedi, 25 mars 2006

Enquête en cours sur LCI

. LCI : "Enquête en cours" consacré à la sécurité aérienne

Diffusions : samedi 25 à 18h10
Rediffusions : dimanche à 11h10, lundi à 10h10, 14h10 (un débat avec Maxime Coffin, représentant de la DGAC et Marc Chernet, président de l'association des victimes de Charm-El-Cheikh)

jeudi, 23 mars 2006

Difficile à trouver ?

 

Plusieurs personnes nous ont prévenu que le livre était difficile à trouver, quelquefois planqué dans de vagues rayons "économie" ou "sciences humaines" ou alors totalement inconnu par les libraires interrogés (!). Sachez qu'il est disponible sur www.amazon.fr et sur www.fnac.com (livraison sous 24h en principe)

 

N'hésitez pas à nous signaler les librairies qui n'ont pas été approvisionnées pour nous fassions remonter l'information auprès de la diffusion.

Merci

lundi, 20 mars 2006

APPEL A TEMOINS

medium_flash.jpg

 

Nous nous permettons de relayer cet appel à témoins. Si vous avez, dans votre entourage, des personnes qui ont voyagé par Flash Airlines, ou si dans le cadre de vos activités (piste, etc...) vous avez des informations ou des remarques à formuler, n'hésitez pas à contacter l'association des familles des victimes de Charm el-Cheikh.

L’Association CHARM EL CHEIKH recherche tout témoignage de personnes qui auraient voyagé sur la compagnie FLASH AIRLINES dans des conditions de sécurité douteuses et qui l’aurait signalé par écrit à l’un des voyagistes suivants:

FRAM
ZIG ZAG TOURS
JETS TOURS

L’Association souhaiterait recevoir copie des courriers adressés à ces voyagistes

Je vous remercie de vous en faire l’écho et de diffuser notre adresse.

ADFV CHARM EL CHEIKH
7 allée du ruisseau
92160 ANTONY

 

samedi, 18 mars 2006

La liste officielle des pays qui ne respectent pas les standards de l'OACI et de l'IASA en matière de sécurité aérienne

medium_nuit.jpg

Update..

Après les crashs de l'été 2005, le représentant de la France à l'OACI (Organisation Internationale du Transport Aérien) a finalement donné les noms de la trentaine de pays ne respectant pas les standards de cette organisation. Cela signifie que ces pays n'ont pas les moyens de contrôler correctement leurs compagnies. Cela ne veut pas dire pour autant que toutes les compagnies installées dans ces pays sont à risque mais le doute est permis. La sécurité aérienne repose essentiellement sur la capacité des Etats à exercer un contrôle réel sur les sociétés de transport aérien.
 
Nous la publions dans notre ouvrage mais nous la présentons également sur ce blog. Elle est également reprise dans le rapport 1717 de l'Assemblée Nationale  :
 
Albanie, Belize, Biélorussie, Botswana, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Croatie, Ghana, Guyana, Kenya, Laos, Macédoine, Mali, Mongolie, Mozambique, Birmanie, Niger, Ouganda, Palaos, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Samoa, Sénégal, Togo, Tonga.
Ainsi que trois membres de l'Union européenne : Hongrie, Portugal et Chypre.
Et, surtout, un grand pays fondateur des Nations unies et de l'OACI : la Russie.
Dans ce rapport on trouve également la liste des 26 pays classés en catégorie 2 (« au motif qu'ils ne respectent pas les normes de l'OACI ») dans le programme d'audit IASA (International Aviation Safety Association) des Etats-Unis :


Argentine, Kiribati, Belize, Nauru, Bengladesh, Nicaragua, Bulgarie, Paraguay, Congo (république démocratique), République Dominicaine, Côte d'Ivoire, Serbie et Monténégro (anc.Yougoslavie), Equateur, Swaziland, Gambie, Trinidad et Tobago, Grèce, Turks et Caicos, Guatemala, Uruguay, Guyana, Venezuela, Haïti, Zimbabwe. Honduras, OECS (organisation des Etats de la Caraïbe orientale),

Si on mêle ces deux listes, il y avait, en 2004, 54 pays dans le monde qui ne respectaient pas les standarts OACI ! Depuis l’OACI et l’IASA  n’ont pas produit de communication publique pour enlever ou rajouter des pays. Nous considérons donc ces listes comme étant toujours d’actualité.


Albanie, Mali, Belize, Mongolie, Biélorussie, Mozambique, Botswana, Myanmar, Burkina Faso, Niger, Cambodge, Ouganda, Cameroun, Palaos, Chypre, Papouasie Nouvelle Guinée, Croatie, Portugal, Ghana, Russie, Guyana, Samoa, Hongrie, Sénégal, Kenya, Togo, Laos, Tonga, Macédoine (ex-république yougoslave), Vanuatu, Argentine, Kiribati, Nauru, Bengladesh, Nicaragua, Bulgarie, Paraguay, Congo (république démocratique), République Dominicaine, Côte d'Ivoire, Serbie et Monténégro (anc.Yougoslavie), Equateur, Swaziland, Gambie, Trinidad et Tobago, Grèce, Turks et Caicos, Guatemala, Uruguay, Venezuela, Haïti, Zimbabwe. Honduras, OECS (organisation des Etats de la Caraïbe orientale),
 
MISE AU POINT : pour les quelques internautes,  qui se déclarent outrés que nous osions pointer du doigt ces pays, sachez, d'une part, que nous ne faisons que reprendre la liste d' organismes officiels, comme  l'OACI ou l'IASA. Voici par exemple, l'une des remarques relevées par l'OACI :
"La majorité de ces Etats ne sont toujours pas en mesure de s’acquitter pleinement de leurs responsabilités en matière de supervision de la sécurité, principalement en raison d’un manque de soutien budgétaire gouvernemental, ce qui les empêche de recruter le personnel technique qualifié nécessaire pour la délivrance des licences du personnel, l’exploitation technique des vols et le maintien de la navigabilité."
La sécurité aérienne passe évidemment par la capacité des états à contrôler leurs compagnies. En l'absence de structure administrative compétente, le doute subsiste immanquablement sur le contrôle réel de toutes ces compagnies dont on ne connaît pas le niveau de sécurité. Dans ces conditions, le principe de prudence doit l'emporter.   Car sinon, c'est alors la porte ouverte à toutes les dérives. Le transport aérien a besoin de rigueur. C'est la garantie que vous, passagers, seraient transportés en toute sécurité.
 
Deuxième chose, cet enjeu important de sécurité aérienne passe aussi par l'information. Les organes de contrôle ne jouent pas le jeu correctement, c'est pourquoi nous avons décidé de monter au créneau et d'informer. C'est la raison d'être de ce livre. Si des informations sur l'état de la compagnie Flash Airlines ou de la West Carribean avaient circulé, les crashs n'auraient pas eu lieu. S'il y avait eu une réelle volonté de faire disparaitre les compagnies poubelles ou, tout au moins de les interdire sur notre territoire, comment le crash de  la Flash Airlines, se serait-il répété dans des conditions similaires, 18 mois plus tard, avec celui de la West Carribean à Maracaïbo ?

Que les sceptiques prennent contact avec les familles de victimes et ils comprendront peut-être notre démarche. Nous ne pourrons pas empêcher certains de pratiquer la politique de l'autruche ou d'être incrédules. Mais de notre côté, nous aurons rempli notre devoir d'informer...

vendredi, 17 mars 2006

SUR LES ONDES....

Débat sur itélé face à la Direction Générale de l'Aviation Civile
medium_tv1.2.jpg

 

Pour écouter le passage des auteurs dans l'excellente émission "Les Grandes Gueules" sur RMC d'Olivier Truchot et Alain Marschall, cliquer sur http://www.rmcinfo.fr/index.php?id=262&idemission=49 avec le témoignage édifiant d'un bagagiste de Roissy (ça déménage !). Emission du 17 mars

 

et également la présentation du livre en boucle dimanche 19 sur France Info dans "Les Chroniques du Ciel". François Nénin est interviewé  par Frédéric Béniada

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-info/chroniques/...

 

et dans Europe 1, l'émission de Pierre Louis Basse "A l'air libre". Débat entre François Nénin,  la direction générale de l'aviation civile, le syndicat national des pilotes de ligne et le syndicat national des agents de voyage : http://www.europe1.fr/antenne/fiche_emission.jsp?id=1943

 

et aussi, émission avec François Nénin et Patrice Louis, auteur d'un livre sur le crash de Maracaïbo sur RFO dans l'émission "Paris sur Mer" : http://paris.rfo.fr/article19.html#

lundi, 13 mars 2006

REVUE DE PRESSE

Afin que vous puissiez vous faire un avis sur le livre, voici les différents retours que sa publication a entraîné dans la presse, ainsi que les passages des auteurs en TV et radio. Dans un souci d'honnêteté, nous citerons les articles qui nous sont éventuellement défavorables, comme les bonnes critiques :

 

. France 2 JT 13 h mercredi 8 mars avec Elise Lucet  (on peut le retrouver sur le site de france 2 rubrique JT 13h puis les éditions précédentes)

. France 2 "On a tout essayé" vendredi 10 18h55

. France Soir : la une + 3 pages merecredi 8 mars "LE LIVRE QUI ACCUSE"

. Le Point : reporté

. VSD : mercredi 15 page 30 "Les enquêteurs du ciel" (lien dans le menu à gauche)

. LCI : "Enquête en cours" Diffusions : samedi 25 à 18h10
Rediffusions : dimanche à 11h10, lundi à 10h10, 14h10 (un débat avec un représentant de la DGAC et marc Chernet, président de l'association des victimes de Charm-El-Cheik)

. Radiocockpit : la présentation du livre par des spécialistes de l'aviation sur le site www.eurocockpit.com

. Une interview sur Tourmag.com, le portail des professionnels du tourisme. vous pouvez réagir à la fin de l'interiew pour donner votre avis

. La Montagne (article archivé sur le site de Norbert Jacquet http://jacno.com/am4800.htm)

. Dauphiné Libéré (lien dans le menu à gauche)

. Mail On Sunday (édition à préciser et lien à venir)

. Des extraits du livre sur le site www.amnistia.net

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu