Avertir le modérateur

lundi, 31 mai 2010

De l'utilité du journalisme

« Pourquoi continue-t-on à faire du journalisme ? Parce que nous pensons que les gens savent faire la différence entre de vraies nouvelles et des conneries »

 (Tirade du journaliste Cal McCaffrey dans le  film State of Play) 

Commentaires

Témoignage
sécurité aérienne plus que douteuse et comportement de l'équipage accablant!
Ce message est un témoignage
En mai 2011, j'effectue un vol Paris Brive sur la compagnie AIR LINAIR de retour d'une formation professionnelle en compagnie d'une collègue de travail sur un appareil ATR42. Nous nous installons cote à cote. L'avion n'a pas encore décollé quand une des 2 hôtesses se présente à nous et nous tient ces propos " la compagnie offre à deux de ses passagers la possibilité d'effectuer l'atterrissage et décollage dans le poste de pilotage, êtes vous intéressées?
Je trouve la proposition étonnante car je pensais que les règles de sécurité à bord interdisent ce genre de pratique. Je fais part de cet étonnement à l'hôtesse qui réitère sa proposition sans donner d'explications. Ma collègue et moi même acceptons . Ma collègue commence pour le décollage. A son retour, à la moitié du vol, nous échangeons nos places. Je me rends au poste de pilotage ou l'on m'installe dans le siège strapontin de la porte du cock pit. Le poste de pilotage est donc fermé et je suis sanglée sur le siège avec casque sur la tête. J'ai alors eu des propositions à caractères sexuelles de la part du commandant et copilote. propositions que j'ai déclinées, ce qui a agacé semble-t-il le commandant car son discours est devenu d'une vulgarité extrême, tenant des propos incohérents (faisant état des services du copilote comme pilote de chasse en Bosnie et ayant "tiré des femmes et des enfants" ). J'étais pétrifiée, complétement anéanti par ce que j'étais en train de vivre. A l'atterrissage, quelques minutes se sont écoulées avant qu'ils se lèvent pour ouvrir la cabine. Lorsque j'en suis sortie, tous les passagers y compris les hôtesses avaient quitté l'appareil. j'ai paniqué, ne trouvait plus mes effets personnels et me retournant vers les pilotes pour leur demander ou était mon sac à main, j'ai reçu en retour "on ne sait pas mais nous on a une sacoche pleine et me montrant le contenu de la sacoche pleine de serviettes en papier, m'entendre dire "on n'a plus qu'à se branler maintenant".
Je suis sortie très vite de l'avion, j'ai croisé sur le tarmac l'hôtesse qui m'avait "invité" lui signifiant que je n'allait pas en rester là. Celle-ci après discussion m'a déclaré " vous avez un aperçu de ce que l'on vit au quotidien". j'ai retrouvé ma collègue qui m'attendait et avait récupéré mes effets( sac et bagages). Elle aussi a subi des propositions à caractère sexuel de la part des pilotes. Je me suis sentie humiliée et ai décidé de porter plainte. Plainte qui sera classée sans suite par le tribunal de Créteil. Les pilotes niant les faits de la teneur de leurs propos, le commandant stipulant qu'il est autorisé par sa compagnie de prendre des passagers dans le cock pit, l'hôtesse attestant que la visite dans le poste de pilotage émanait de notre demande. J'ai pourtant retrouvée une passagère qui a accepté de témoigner du fait que l'hôtesse est venue nous faire cette proposition.
Pratique courante dans le monde de l'aviation me dit-on! A quand les compagnies aériennes responsables qui oseront prendre des mesures pour stopper ces comportements à risque pour les passagers!

Écrit par : kerbellec | jeudi, 21 mars 2013

Bonjour Kerbellec,
Je suis le responsable de ce blog, pouvez vous me contacter sur ce mail : contact@securvol.fr
Merci
François Nénin

Écrit par : nénin | jeudi, 21 mars 2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu